Accueil > Sécurité routière > Contrôle technique > Le contrôle technique : pourquoi ? Sécurité ou affaire de sous (...)

Le contrôle technique : pourquoi ? Sécurité ou affaire de sous ?

mardi 2 novembre 2004, par Nicolas.

Une moto en bon état mécanique, c’est important. Personne ne le nie. A qui revient la responsabilité de s’en assurer ? Au propriétaire ou aux autorités par l’intermédiaire de réseaux privés ? C’est là que ça coince !

Les motards sont des passionnés
Les statistiques prouvent que l’état de la moto n’est que très rarement un facteur dans les accidents. Et leur mode de vie le prouve aussi. C’est bien connu, les motards sont amoureux de leur bécane, et attentifs à son état mécanique, conscients que leur vie en dépend !

Mais les arguments simplistes ne manquent pas !
« ça existe pour les voitures, pourquoi pas pour les motos » : voilà la réflexion typique qui amène la Commission européenne à incorporer les motos dans des directives prévues pour les voitures.

Où en sont les législations ?
Parmi les 15 États membres de l’Union Européenne, 6 pays n’ont pas de contrôle technique pour les deux-roues motorisés.

Les motos ont été incorporées (tardivement) dans une directive européenne destinée aux voitures et aux véhicules industriels.

Gaffe ! Avec ça, il n’est pas exclu que les eurocrates imposent un contrôle technique aux motos.

Il n’est pas exclu non plus qu’ils le fassent « passer » en instituant un contrôle anti-pollution, sous couvert d’un juste souci de respect de l’environnement,... contrôle qui se transformerait rapidement en contrôle technique.

Motos anciennes et motos de Collection
L’effet d’un contrôle technique sur ces motos serait désastreux. Il risquerait de les clouer dans leurs garages !
En effet, la directive sur les voitures ne fait guère plus que reconnaître l’existence de véhicules d’intérêt historique construits avant le 1er janvier 1960.
Or, la plupart des propriétaires de motos anciennes s’en servent régulièrement : pour aller au travail, pour des sorties le week-end... Et la directive prévoit comme principe d’exclusion du contrôle : « jamais ou presque jamais utilisées sur la voie publique » !

Motos personnalisées
Des centaines de milliers de motards modifient leurs machines : pour le look, et aussi pour améliorer la sécurité (durites aviation, phares...).
Un contrôle technique les rendrait elles hors la loi ?

En bref
La FEMA et la FFMC sont opposées à un contrôle technique pour les motos et agissent en ce sens auprès des instances européennes.

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0