Accueil > Presse > Emission anti-motards sur M6

Emission anti-motards sur M6

mardi 12 octobre 2004, par emma.

Tous les motards sont de dangereux délinquants, véritables drogués de la vitesse (sic !), bénéficiant d’une impunité choquante ! Voilà, en résumé, le contenu du reportage diffusé dans l’émission Zone Interdite du 10/10/04.

Réactions...

Acte 1 : Réaction à la bande-annonce

L’émission "Zone Interdite" de M6, diffusée ce dimanche 10 octobre intitulée "les bandits de la route", sera consacrée aux chauffards de la route.
Le sommaire annonce un reportage consacré aux motards. Sans préjuger du contenu de l’émission, il est à noter que la bande annonce est particulièrement racoleuse et diffamatoire quant à la pratique du deux-roues. 

La FFMC nationale, sollicitée dans un premier temps pour réagir sur ce sujet, n’a pas été retenue dans le choix final de la rédaction de M6. Aucun représentant du milieu motard ne figure parmi les intervenants. Le Ministre des Transports sera le seul à réagir sur ce reportage.

Nous déplorons les comportements inciviques d’une minorité d’usagers de deux roues à moteur sur la route.
Mais nous regrettons bien plus l’amalgame inévitable que cette émission suggère.
Associer les usagers motards à des criminels assoiffés de vitesse et certains de leur impunité, est indigne. Notre fédération a toujours défendu des valeurs de solidarité, de partage et de respect de l’autre, qui s’expriment concrètement par notre investissement dans le mouvement mutualiste. 

La FFMC se réserve la possibilité de réagir à cette vision annoncée comme partielle et partiale de la pratique du deux-roues motorisé.

Nous invitons chaque motard ou usager qui ne se reconnaît pas dans cette présentation simpliste à réagir (lettre, mail, tel, fax ou autre) auprès de la direction de M6 :
- Service téléspectateurs par téléphone : 0 826 826 606 (0,15 euro/mn) - Du lundi au vendredi de 9h à 20h - Le samedi de 9h à 17h
- Standard M6 : 01 41 92 66 66
- Service téléspectateurs par mail
- Forum M6 - Zone interdite
Acte 2 : Réaction à l’émission

Dimanche soir, l’émission de M6 "Zone Interdite" a diffusé un reportage caricatural et mensonger sur les motards et la FFMC, allant jusqu’à assimiler les motards à des drogués.

La vérité sur l’émission :

La FFMC avait été contactée. Après 3 jours de valses-hésitations, M6 a préféré que personne ne puisse rétablir la vérité sur le reportage. La FFMC a été avisée jeudi que l’émission avait été enregistrée sans la présence d’un motard sur le plateau, et que seul le ministre intervenait.
De Robien s’est appuyé sur les contre-vérités et les amalgames du reportage pour mentir sur la FFMC et présenter toute la communauté des motards comme incivique et irresponsable. Toute cette manipulation a eu pour but de justifier la politique répressive du gouvernement et la recommandation d’allumage des feux de croisement des automobiles le jour.

La FFMC n’accepte pas que des comportements extrêmes et très minoritaires soient généralisés et utilisés à des fins politiciennes. Elle dénonce cette opération malhonnête qui témoigne des difficultés du ministre, à court d’arguments, pour imposer la mesure d’allumage des feux.

La FFMC exige un droit de réponse !

Elle appelle les motards à réagir auprès de M6 et à amplifier la mobilisation.
Acte 3 : La suite...

Lundi 11 octobre, 18 H 30 : cinquante motards ont répondu à une idée, venue dans l’après-midi sur les forums, et se sont rassemblés devant le siège de M6. Révoltés, écœurés par la façon dont la chaîne a sali les motards dans son émission « Zone interdite », la veille au soir.

M6 ne s’est pas grandi. Des journalistes étaient là aussi. Beaucoup d’entre eux avaient certainement une idée plus noble de leur métier.

Après une dizaine de minutes, le responsable des rédactions est sorti de son bureau pour rencontrer les manifestants. Il a entendu la demande des motards relayée par les porte-paroles nationaux de la FFMC, Fred Brozdziak, Henri De Vogüé, Nadia Lévêque, présents sur les lieux : le droit de réponse s’impose. Les motards présents ne manquent pas de lui exprimer leur indignation. Caricature, mensonges sont les mots qui reviennent le plus souvent. Les motards invitent M6 à les suivre avec une caméra pour filmer une réalité nettement plus vraie du monde motard !

Un caméraman et un journaliste arrivent pour enregistrer la réponse.

Généraliser le comportement extrême d’un motard filmé dans le reportage à l’ensemble de la communauté motarde, c’est de la malhonnêteté.

Assimiler une manif contre le contrôle sanction automatique à une exigence de vitesse libre pour les motos, c’est une grave contre-vérité.

De même, prétendre, comme le fait Robien dans l’émission, que les feux de croisement des automobiles allumés de jour permettront aux motards de mieux les voir et de ne plus leur rentrer dedans… en oubliant sciemment de dire que dans 70% des accidents opposant un 4 roues et un 2 roues, c’est la voiture qui est responsable, c’est un mensonge. Une opération de communication politicienne.

La réponse des motards n’est pas passée ce soir. Soyons attentifs. Si rien ne passe, rendez-vous de nouveau avec la rédaction de M6. A bon entendeur, salut !


M6 avait décidé de censurer les messages des motards sur ses forums (ils sont curieusement réouverts depuis la manifestation, mais tous les messages n’ont pas pu passer). Nous avions décidé, à titre exceptionnel, d’ouvrir un forum pour que les motards puissent s’exprimer sur le sujet. Il reste ouvert : Voir le forum national

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0