Accueil > FFMC 34 > Opinion > SCANDALE et DÉMISSION

SCANDALE et DÉMISSION

mercredi 15 avril 2020, par Jean Pierre.

Non ce n’est pas le nom d’une nouvelle série télé à l’eau de rose !
Mais bien ce que nous sommes en train de vivre. A l’heure où la pandémie du COVID19 nous atteint, nos gouvernants sont dans l’incapacité de faire en sorte que les conditions sanitaires de notre survies soient assurées !

Dans ce contexte certains Citoyens comme les militants de la FFMC34 s’organisent pour assurer avec des moyens de fortune un soutien solidaire à ceux qui, au quotidien, aident les plus démunis que nos gouvernants ont abandonnés depuis des décennies !

Mais la encore, s’est sans compter sur le cynisme de nos gouvernants et de leurs représentants qui tentent de rendre impossible toutes initiatives citoyennes solidaires qui pourraient contribuer à limiter les risques sanitaires.

C’est ainsi que la Préfecture de l’Hérault et que l’Agence Régionale de la Santé refusent à une poignée de militants de la FFMC34 des autorisations de circulation qui leur permettraient de collecter les masques qu’une vingtaine d’entre eux confectionnent gratuitement ces derniers jours.
Ces autorisations permettraient aussi de distribuer les masques collectés aux associations humanitaires et à certains soignants qui sont dans l’incapacité à présent d’assurer leurs missions dans des conditions sanitaires acceptables faute de masque mis à disposition car ils ne sont pas prioritaires.

Dans ces conditions les militants de la FFMC34 sont dans l’obligation de se passer des autorisations pour assumer ces déplacements d’utilité publique en espérant seulement passer au travers des contrôles des déplacements qui sont effectués !

Nos gouvernants terrorisés par cette catastrophe sanitaires auraient-ils perdu le sens des réalités ?

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0