Accueil > Sécurité routière > Partage de la route > "Sur la route, je m’engage je partage"

"Sur la route, je m’engage je partage"

lundi 16 octobre 2006, par Nicolas.

Tel est le titre de la campagne de communication héraultaise que la FFMC34, l’AFDM et l’AMDM ont décidé de lancer à l’attention des usagers de la route...

Dans l’Hérault, l’été 2005 fut une saison noire pour les motards (36 morts). Tous les médias se sont fait l’écho de la recrudescence dramatique des accidents mortels qui ont frappé les deux roues motorisés. En 2006, les statistiques ont baissé (« seulement » 17 morts) pour se situer dans la lignée de celles de 2004. Mais les préjugés vis-à-vis des motards ont la peau dure, et notamment l’idée que sur la route, ils ne respectent rien, à commencer par les limitations de vitesses. Et qu’en conséquence, ils multiplient les accidents.

Mais qui sait que dans 70% des accidents, le motard roulait à moins de 50 km/h au moment de l’impact ? Que la responsabilité de l’accident est imputable au motard dans seulement 37% des accidents.

C’est la nécessité de combattre ces idées reçues, de faire progresser la notion de partage de la route et de respect entre les usagers, et l’impérieux besoin de revoir fondamentalement la formation à la conduite - des automobilistes comme des motards - qui ont poussé la FFMC34, l’AFDM de Montpellier et la Mutuelle des Motards, dont le siège est basé à Euromédecine, à se mobiliser aujourd’hui.

Une mobilisation d’autant plus nécessaire que le marché de la moto explose, notamment sur les petites cylindrées - 125, scooters - et que de plus en plus d’automobilistes franchissent le pas vers le deux-roues, pour s’extirper des bouchons urbains.

En marge de la semaine de la sécurité routière, est lancé une action Héraultaise destinée à la fois aux motards et aux automobilistes. Edité dans un premier temps à 25.000 exemplaires, le dépliant sur la « partage de la route » sera disponible dans plus de 150 lieux du département. Parallèlement, nous avons lancé un appel aux élus locaux et aux gestionnaires des routes, en les invitant lors d’une opération "Motard d’un jour" à découvrir la réalité de la conduite d’un deux-roues en milieu urbain.

Un programme d’actions débutera cet hiver et se poursuivra en 2007 afin de faire évoluer les mentalités, les comportements de tout un chacun vis à vis des autres acteurs de la route.
Ces animations seront ouvertes à tous, pour toucher du doigt les spécificités de la moto :

- motards : évaluation de conduite et conseils.
- scootards ou 125 : sensibilisation à la conduite d’un 2RM.
- automobilistes : devenir "motard d’une heure" pour mieux appréhender la place de la moto dans les flux urbains.

Nous n’avons de cesse de le rappeler : la formation est plus utile que la sanction !


- Consulter le dossier de presse

- Voir le flyer

- Lire l’article de Motomag.com

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0